Découvrez les rituels funéraires les plus étranges

Les funérailles font partie des différents évènements qui marquent le plus la vie de l’homme. En ce sens, il est à savoir que les cultures se diffèrent selon les pays. Ces dites manières de faire ont la plupart du temps été adopté depuis des siècles en guise d’héritage. On notera ainsi parmi les traditions les plus importantes les rituels funéraires. Un fait qui peut également arriver est la différence de rituel existant dans les différents clans d’un même pays. Bref, les rituels funéraires demeurent toujours remarquable quel que soit son pays d’implantation. Et il faut dire que ceux-ci servent essentiellement de rituel de passage d’un défunt vers l’au-delà.

Sur le continent Asiatique

La culture Asiatique veut que les rituels funéraires soient un véritable moment particuliers en Asie. Les traditions s’avèrent être différentes à travers tout le continent.  En Corée du Sud par exemple, le corps d’un défunt est généralement transformé en bijoux. Le principe est né à partir du fait que la plupart des familles sud-coréennes ne sont pas adeptes de la crémation. Le Japon quant à lui a opté pour une méthode plus conventionnelle. En effet, le scellage du corps reste la méthode la plus choisie. On rencontrera sans doute au Tibet l’une des coutumes les plus étranges. Les rituels funéraires tibétains veulent qu’on offre le corps des défunts en pâtures aux vautours.

Pour ce qui est des autres continents

 Dans certains pays africains, les rituels funéraires sont des moments uniques pour célébrer le mort. Un cercueil de fantaisie représentant le métier ou la passion de la personne morte est utilisé pour transporter le corps du défunt. En Amérique par contre, les rituels funéraires sont la plupart du temps accompagnés par le jazz funeral comme c’est le cas dans la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Il faut dire que de cette tradition est née quelques pratiques spirituelles africaines et européennes. Sinon, on peut dire que l’enterrement reste l’une des méthodes les plus ordinaires dans plusieurs localités mondiales.

Author: Lucas Martin

Share This Post On