Comment la mort est-elle montrée au cinéma ?

Les différentes présentations de la mort au cinéma

La mort est un sujet très sensible pour certains, notamment pour ceux qui ressentent une profonde douleur pendant et après la mort d’un proche, et qui ne l’accepte pas, tandis que pour d’autres, la mort est un évènement inévitable et que peu importe à qui cela arrive et quand cela vient frapper, ils ne ressentent rien. Au cinéma, la mort est montrée de mille façons. Comme il existe plusieurs types de mort, comme la mort clinique, la mort naturelle, etc… les réalisateurs ont tous leurs façons de présenter la mort. En général, au cinéma, la mort est, soit triste, rendant alors les téléspectateurs en larmes soit vue comme une forme de vengeance et c’est à ce moment là qu’on dit que la personne ne mérite que cela. La mort clinique est la plus souvent montrée au cinéma, mais cela met en garde les téléspectateurs à bien prendre soin d’eux.

Comment est-elle perçue encore au cinéma?

On veut ne pas toujours parler de la mort au cinéma, mais dans presque toutes les productions cinématographiques, la mort est très montrée et même s’il ne s’agit pas de la mort des fonctions vitales du corps humain, elle est aussi vue dans l’espérance quand on perd espoir sur quelque chose, dans le doute quand on perd confiance à quelqu’un, ce sont autant de formes de mort qui arrivent dans la vie et qui peuvent disparaître à tout jamais. Pour dire que la mort n’est pas seulement la perte de la vie, mais aussi la perte de plusieurs sentiments ou émotions, donc qui meurent et qu’on ne retrouve plus. Le cinéma en montre beaucoup mais inconsciemment, on ne les voit pas et ne les ressent pas forcément.

 

Author: Lucas Martin

Share This Post On